Parutions

Plein écran / imprimer
  
 A+ 
 A
Sujet savoir1

Sujet, savoir

Séminaire année 2014 - 2016

Jean-Paul Hiltenbrand



Le sujet tel que nous le connaissons n’est jamais, au grand jamais, en relation de connaissance avec le savoir qui l’habite. C’est d’ailleurs l’un des grands paradoxes et l’une des grandes contradictions de l’individualisme, j’y reviendrai certainement cette année. $ ◊ a qui est la formalisation du fantasme est l’écriture d’un savoir. Ce savoir-là peut être plus ou moins connu, perçu par les gens qui sont en analyse depuis un certain temps, perçu veut dire qu’ils en ont l’intuition. Mais le paradoxe est là, c’est un savoir qui ne sera jamais su, vous pouvez toujours courir.

Autrement dit, il existe et cette existence se déroule à votre détriment puisque d’une certaine manière c’est un savoir qui vous commande bien que vous aimeriez faire autre chose. Voilà la raison principale de cette coupure instituée ou inscrite par une virgule entre sujet et savoir.

Leçon I – 19 novembre 2014

 

Ce site utilise des cookies.

Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données, les cookies sont considérés comme des données personnelles.
Nous utilisons uniquement des cookies techniques et fonctionnels qui ne portent pas atteinte à votre vie privée.