Je voudrais commencer par ce qui continue de constituer pour moi une difficulté : Je m'apprête à vous présenter un certain nombre de questions, de (re)trouvailles, qui me sont apparues au cours de ce travail d'établissement du texte du séminaire « l'Identification » (1961 — 62) que nous poursuivons à plusieurs. Ces questions, je vous les livre dans le cadre d'une préparation à ces journées consacrées à l'identité et l'altérité. Or d'un  côté, nous avons Lacan qui poursuit dans ce séminaire un frayage tout à fait passionnant concernant le ou les processus conduisant à ce que nous convenons d'appeler l'identification du sujet.